JUDO CLUB DE SAINT-AVOLD & D. A.

      

"Soshin o wasureru bekarazu" Dans votre pratique, n'oubliez jamais l'esprit et l'humilité du débutant.

    Proverbe japonais.


                Jodan age uke

- Agé : en levant (de ageru = lever)
- Aï : amour
- Aï (A u) : union, rencontre
- Kiaï : union ou rencontre des énergies
- Shiaï : union des test = match
- Maaï : rencontre des distances, sensation ou appréciation de la distance
- Bunkaï : analyse, décomposition, démontage
- Dachi, tachi ou ritsu : se dresser , être debout
- Dan : degré, niveau
- Gedan : niveau bas
- Jodan : niveau haut
- Chudan : niveau moyen
- Dé : partir, sortir, mais aussi avancer dans les arts martiaux
- Dô ou michi : voie
- Encho : prolongation, extension
- Gyaku : inverse, en sens contraire
- Goho : forme active ou en force                                      
- Heiko : parallèle
- Hidari : gauche
- Ho : pas
- Hô (prononcer "O" long) : direction ,sens
- Hon : origine, cause (racine : Nippon ou Nihon = Japon)
- Jiyu : libre, liberté
- Jo : haut
- Jodan : niveau haut (Jo + dan)
- Ju : souple, flexible, doux, tendre
- Jun : dans l'ordre, normal
- Juho : forme passive ou souple
- Kata : forme, moule, modèle, convention
- Kata : épaule, avec un idéogramme différent du précédent
- Kaïten : tourner
- Kéri ou géri : donner un coup de pied, en composition ke,
ex : kekomi, keage
- Kiri (de kiru) : couper, trancher
- Komi : pénétrant, entrer brusquement.
- Kosa : croiser (Kosa dachi) : posture pieds croisés)
- Kumi : unir, joindre, associer, rencontre
- Kumité : les mains qui se rencontrent, c'est l'assaut, mais aussi s'entraider, l'échange
- Kyûshô : points vitaux
- Maé : avant (zen en composition)
- Maki : enrouler
- Makiwara : paille enroulée, dans les arts martiaux poteau de frappe pour se durcir les articulations
- Mawari : tourner autour, vient de Mawaru qui signifie tourner
- Mawashi : circulaire

- Moro : ensemble, les synonymes Okuri, Ryo, Awase sont utilisés tous les trois dans le sens de double dans les arts martiaux, ex : Okuri Ashi = double pas
- Morote ou ryote : à deux mains

- Nagashi : de Nagareru et se prononce également Ryu. Le Kanji signifie s'écouler ou plutôt laisser couler.
  Dans les arts martiaux il évoque un mouvement tournant, avec l'idée de s'effacer et d'absorber l'attaque de l'adversaire.Prononcé Ryu il prend le sens de style, d'école de pensée, de courant philosophique.
- Osaé (de osaéru) : contrôler, retenir, repousser, immobiliser
- Otoshi : en descendant, tomber
- Okuden : caché, ou intérieur
- Rei : salut
- Sei : vivre, pur ,original,naissance
- Séki : place, siège
- Sen : avant, antérieur, pointe, extrémité. Ex : Sensei ,Senpai, Sen no sen.
- Shimo : bas, même idéogramme que Ge ou Ka (Gedan : niveau bas)
- Shobu : combat, gagner ou perdre. Le Shobu définissait dans les temps anciens les combats à mort qui pouvaient parfois opposer deux experts en art martial.
- Shomen : face, front, devant, face à face
- Shizentaï : Shi = je, zen = naturel, tai = corps. C'est donc une position naturelle . Mais cela veut aussi dire se présenter tel que l'on est, sans artifice. L'attitude qui correspond à sa nature profonde et qui permet une adaptation immédiate .
- Sokumen : flanc, côté
- Soto : extérieur
- Sukui : main en cuillère, puiser
- Taté : vertical
- Tori (de Toru = prendre, saisir ) : désigne, dans les arts martiaux, celui qui attaque, celui qui prend l'initiative
- Tsuki ou Zuki ( de Tsuku = percer, pousser) : désigne un coup de poing en karaté
- Uchi : intérieur
- Uchi : attaque avec un idéogrammes différent
- Uké : recevoir, obtenir, accepter, subir. Dans les arts martiaux on le traduit par défense, ou celui qui se défend.
En Karaté on traduit souvent ce terme par blocage ce qui est incorrecte.
- Ura : opposé, revers
- Ushiro : (Ko, Go, Ato en composition ) : arrière, derrière, après, postérieur
- Waza : technique, habileté, prouesse
- Yoko : côté                <<< Yoko geri Kekomi
- Yoï : ma volonté, mon esprit et mon corps sont prêts. C'est l'attitude adoptée au début du kata ou du combat après le salut.
- Za : s'asseoir, siège

 LE CORPS. KARADA ou MI : Mais également Shin ou Tai en composition

I- La tête : Atama ou Tô en composition
- Kubi : le cou
- Men : le visage
- Nodo : la gorge
- Shômen : la face, mais aussi face à face
- Tentô : les fontanelles

II- Les bras : Udé, Wan
- Zenwan : l'avant bras
- Haïwan : le dessus ou arrière du bras
- Naï wan : l'intérieur du bras
- Gaï wan : le bord extérieur du bras
- Hiji : le coude
- Enpi : autre terme pour désigner le coude dans les arts martiaux
- Ken : le poing
- Té : la main (également Shu ou Sho en composition)
- Teisho ou tensho : le bas de la paume
- Tékubi : le poignet, littéralement le cou (Kubi) de la main
- Yubi : le doigt

III- Le tronc : Dô
- Hara ou fuku : le ventre
- I : estomac
- Jinzô : les reins
- Kintéki : testicules
- Kokoro ou Shin : coeur spirituel
- Muné : poitrine
- Shinzô : le coeur en tant que viscère

IV- Les jambes : Sune
- Ashi (ou Soku) : pied
- Ashi kubi : cheville , littéralement cou du pied
- Ashi ura : plante du pied
- Hiza ou Hitsui : genou
- Haïsoku ou Josokuteï : dessus du pied (arrière du pied)
- Kakatô : talon
- Koshi : balle du pied (en karate seulement)
- Koshi (goshi) : hanches, fesse, rein
- Sokuteï : plante du pied
- Sokutô : tranchant du pied


            Quelques définitions

Budo : désigne l'ensemble des arts martiaux tels qu'ils proviennent de l'ancien Japon du Moyen-Age. Budo signifie "la Voie martiale" (Bu="qui a rapport aux choses de la guerre", Do="la Voie sur laquelle chemine toute sa vie l'homme en quête de perfection").

Budoka : pratiquant du Budo.

Bushido : code d'honneur japonais :   

Gi : la décision juste, l'attitude juste, la vérité

Yu : l'amour universel, la bienveillance envers l'humanité

Jin : la bravoure teintée d'héroïsme

Rei : le comportement juste

Makato : la sincérité totale

Melyo : l'honneur et la gloire

Chugi : la dévotion et la loyauté

Kyu : niveau de grade des débutants, inférieur au Dan.

Dan : niveau de grade du Karatéka confirmé, c'est à dire qui porte une ceinture noire.

Atémi : coup frappé avec l'une des "armes naturelles" sur un point précis et particulièrement vulnérable du corps de l'adversaire. Le corps humain présente plusieurs dizaines de ces points, dits "points vitaux" ou "points d'atémi", sur lesquels un coup porté avec vitesse, précision et concentration de force (Kime) entraîne une blessure plus ou moins grave et irréversible.

Kime : concentration de toutes les ressources physiques (force musculaire et vitesse du mouvement) et mentales (volonté et contrôle), en une fraction de second, lors du temps d'impact de l'arme naturelle sur la cible visée. Ce bref temps de contraction permet le transfert de l'énergie déployée à travers le coup dans la cible. La décontraction totale suit aussitôt, avant une nouvelle mobilisation éventuelle pour une autre technique. Sans cette sensation de Kime, il n'y a pas de Karaté.

Kiai : concentration mentale lors du Kime, qui peut s'exprimer par un cri bref pour mieux libérer toute l'énergie physique et mentale accumulée. On "pousse" alors le Kiai, celui-ci pouvant aussi rester silencieux.

Kata : séquence de mouvements pré arrangés, ensemble de techniques de défenses, d'attaques et de contre-attaques, suivant un schéma de déplacement précis et un ordre plus ou moins complexe, simulant un véritable combat entre plusieurs adversaires survenant de plusieurs directions. On exécute un Kata seul. Le Kata, qui a été définit par les anciens Maîtres de Karaté, et qui ont tous au moins 100 ans d'âge, est un recueil des techniques traditionnelles, à la fois dictionnaire et grammaire, qui sont indispensables pour progresser dans le véritable art martial, bien au-delà de la présentation sportive qui leur est donnée aujourd'hui. Chaque style possède ses Kata, mais souvent leurs origines se rejoignent au XIXième siècle : on dit que ce sont les "formes-mères" d'un style et que leur survie est précieuse sous peine de ne plus faire un jour qu'une pale imitation de ce qu'était autrefois le véritable Karaté de combat. Le style Shotokan possède 26 Kata.

Kihon : entraînement de base, fondamental, des techniques. Celui-ci se fait à travers des séries répétitives de chaque technique, en alternant les côtés d'exécution, droite et gauche, et généralement en ligne, au commandement du professeur. On y recherche dans chaque mouvement la perfection techniques et la concentration physique et mentale (Kime).

Waza : technique.

Hikite : action de tirer le poing en arrière dans une technique exécutée de l'autre bras (de Hiki : arrière et Te : main). C'est en fait une réaction sur une action de blocage ou de frappe, destinée à stabiliser le corps et à concentrer l'énergie lors du Kime.

Yoi ! : ordre donné par le professeur ("préparez-vous") avant l'exécution d'une ou d'une série de techniques. On s'immobilise et on se concentre.

Mawatte ! : ordre donné par le professeur au cours des exercices de Kihon pour faire tourner les élèves arrivés en bout de piste de 180 degrés avant de les faire repartir dans l'autre sens pour la répétition du mouvement.

Yame! : Ordre donné par le professeur ("revenez à la position de départ") à la fin de l'exercice. On reste encore mentalement concentré, comme pour Yoi.

Yassme! : Ordre donné par le professeur ("décontractez-vous"), juste après le Yame. On se détend alors seulement.

Makiwara : poteau de frappe dont l'usage est très ancien à Okinawa et au Japon. Il s'agit d'un paillasson, traditionnellement en paille de riz, fixé à la partie supérieure d'un poteau de bois. Avec le sac de frappe (utilisé pour le travail des jambes), il permet le durcissement des "armes naturelles" mais aussi le placement correct du corps qui doit participer tout entier à la frappe.

Sarei : Salut de cérémonie : salut effectué en début et en fin de séance de travail, par tout les participants. Les commandements du professeurs sont : Seiza (à genoux !), Shomen ni rei (salut vers la place d'honneur du Dojo, où siège habituellement les portraits des maîtres), Sensei ni rei (salut au professeur), Sempai ni rei (salut aux gradés), Otogai ni rei (salut entre les élèves), Kiritsu ou Tate (Debout !). Le salut debout intervient sur le simple commandement Rei!

Hidari : côté gauche du corps.

Migi : côté droit du corps.

Jodan : tête.

Chudan : poitrine et abdomen.

Gedan : bas-ventre et jambes.

Ryu : école, style dans la discipline concernée.

Sen : initiative. Elle existe sous trois formes en combat : Go-no-sen (contre sur l'initiative de l'adversaire), Sen-no-sen (anticipation sur initiative), Sen (prendre l'initiative d'attaque).

Bunkai : interprétation (application pratique en combat) d'une technique de Kata.

Barai : Balayer.

Dojo : Salle d'entrainement (Do = voie, Jo = illumination)

Gi : costume blanc en coton.

Karategi : Tenue de karaté.

Keage : Remontant, fouetté.

Kekomi : Pénétrant.

Kempo : "Loi du poing".

Kento : Deuxième et troisième métacarpiens de la main.

Ki : Energie, concept japonais de l'énergie vitale, le pendant du Chi des arts chinois.

Mae : Devant.

Matte ! : "Attendre".

Rei ! : Respect.

Seiken : Le Poing.

Sempai : un étudiant senior.

   Sensei : Professeur.

Uke : celui qui reçoit l'attaque.

Tori : celui qui fait l'action d'attaque.

Ju-Kumite : "rencontre souple des mains", ou "combat souple".